Assurer une voiture sans avoir le permis : est-ce possible ?

Assurer une voiture sans avoir le permis : est-ce possible ?

Selon le code de la route en vigueur en France, toute voiture ou tout véhicule en état de rouler sur les autoroutes doit disposer d’une assurance, qui porte le nom du conducteur titulaire de permis et la carte grise du véhicule. Si l’assurance est une obligation pour les engins à quatre roues, même s’ils sont stationnés au garage, il n’est pas toujours évident d’assurer une voiture. En effet, pour les conducteurs qui n’ont pas de permis de conduire, avoir une assurance s’avère beaucoup plus compliqué. Dans la suite de cet article, on vous donne toutes les informations, pour assurer une voiture sans avoir permis.

Peut-on disposer d’une voiture sans avoir un permis de conduire ?

Disposer d’une voiture est à la portée de toute personne, même si cette dernière n’a pas de permis de conduire. Qu’il s’agisse d’un achat ou d’un héritage, un véhicule sans permis est tout à fait possible. Cependant, toute voiture qu’elle soit mise en circulation ou pas, doit être assurée, c’est ce que dit la loi. Au fait, même si le véhicule n’est pas utilisé, il peut être à l’origine de dégâts ou de sinistres et les indemnités pourraient revenir très chères, même si un constat amiable est fait. Dans ces conditions, le propriétaire de voiture aurait beaucoup à perdre, si le véhicule n’est pas assuré.

Est-ce obligatoire d’avoir un permis de conduire pour assurer sa voiture ?

Il est vrai qu’il est possible de s’offrir une voiture sans avoir obtenu au préalable son permis de conduire, qui est un document certifiant l’obtention de l’autorisation de conduite. Par contre, il vous sera difficile voire impossible, de faire les démarches nécessaires pour la mise en circulation de ce véhicule, sans ce précieux sésame. Or que pour rouler en toute légalité sur les autoroutes, vous avez besoin d’une assurance pour voiture.

Dans ces conditions, la détention d’un permis devient une obligation, pour plusieurs raisons :

Pour faire soi-même son assurance

Lorsque les conducteurs n’ont pas de permis de conduire, il ne leur est pas évident, de chercher à assurer eux-mêmes leur voiture, c’est impossible. La conséquence de ce fait, c’est que leur contrat d’assurance portera le nom de quelqu’un d’autre car, il va devoir passer par un titulaire du permis.

Pour procéder à l’immatriculation de la voiture

En absence de permis de conduire, l’obtention de l’immatriculation de sa voiture ne se fera pas. Compte tenu de l’importance de l’immatriculation auprès de la préfecture, on comprend mieux l’importance du permis de conduire.

Pour choisir une couverture

Tant qu’un véhicule roule sur une voie publique, il est nécessaire de souscrire à une couverture. A défaut de souscrire à toutes les garanties, l’assurance de la responsabilité civile est le minimum qu’il faut avoir, afin de réparer les dégâts causés aux tiers.  Cette dernière permettra de couvrir la responsabilité civile du conducteur en cas de sinistre ou tous les risques, qui pourraient en découler.

Comment souscrire à une assurance auto sans permis ?

Une assurance auto sans permis, c’est tout à fait possible, à condition de confier cette tâche à une tierce personne, qui dispose de ce précieux document et d’une carte grise. Ainsi, en attendant l’obtention et le retrait de permis de conduire, les propriétaires de véhicules sans permis, peuvent demander à un proche de faire les démarches à leur place. Etant donné que le permis de conduire est indispensable pour les véhicules motorisés, un proche peut prendre en charge l’immatriculation et l’assurance.

 

Quand vous êtes dans ce cas de figure, vous devez expliquer votre situation à certaines compagnies d’assurance, qui pourront vous trouver une solution. Mais dans la plupart des cas, il est recommandé de souscrire à une assurance provisoire, le temps d’entrer en possession du permis. Une fois que vous récupérez votre permis, cette assurance temporaire perd son effet, il faut donc régulariser votre situation après des assureurs, à partir du moment où le permis B est disponible.

Assurance auto sans permis : les garanties qu’il faut choisir

Sur la base des informations énumérées plus haut, il est possible d’assurer son véhicule, en utilisant le nom d’un autre conducteur. Toutefois, il faut faire attention au moment de choisir une couverture. Pour vous faciliter la tâche, il y a quelques critères à prendre en compte :

Couverture en fonction de l’usage de la voiture

Ici, il y a deux cas. D’abord, le propriétaire décide de garer la voiture sans l’utiliser. Alors, il lui est recommandé de souscrire à une garantie de responsabilité civile. Elle suffit largement, pour offrir à l’assuré, une protection juridique, en cas de dommages corporels survenus lors d’un accident responsable.

Par contre, lorsque le véhicule assuré est utilisé par le souscripteur, il faudra opter pour des garanties qui pourront couvrir le propriétaire en cas de dommages subis ou de sinistre. Ici, c’est la garantie conducteur qui est la plus prisée.

Couverture selon l’état et l’âge du véhicule assuré

Outre l’usage de la voiture, son âge ainsi que son état, sont à prendre en compte pour choisir des formules d’assurance. Ainsi, s’il s’agit d’une voiture sans permis neuve ou si sa valeur d’achat est élevée, les couvertures que les compagnies d’assurance proposent, sont la garantie tous risques ou valeur à neuf. Mais lorsque le véhicule est d’occasion, assurer uniquement les tiers fera l’affaire, il n’est donc pas nécessaire d’opter pour une souscription à des garanties qui ne serviront à rien.

Il y a une grande variété de garanties, mais pour trouver celle qui vous convient, il faut choisir son assurance-automobile grâce à un comparateur d’assurance voiture en ligne, où vous avez la possibilité de faire un devis. Ce devis assurance voiture permet, d’obtenir une assurance pas chère et qui peut être résiliée à tout moment. C’est la loi hamon, qui l’autorise. Grâce à cette loi, la résiliation d’un contrat peut intervenir avant la date-anniversaire, lorsque les termes du contrat n’arrivent plus à vous satisfaire.

Confier son assurance auto à une tierce personne : quelles en sont les conséquences ?

Confier son assurance auto à une autre personne, n’est pas sans effet. Par exemple, lorsque l’assureur fait un accident, c’est le relevé d’information qui en sera impactée car, le coefficient bonus-malus va diminuer. Il s’agit d’un point négatif qui va suivre le propriétaire de voiture, dès qu’il aura son permis de conduire et les obligations d’assurance vont commencer à augmenter.