N8cbqqlzleqqyvcvpnl4

En voulant passer le code de la route, en dehors de l’étude des feux tricolores, c’est sûr que vous avez été obligé d’étudier aussi les différents types de panneau de signalisation que l’on rencontre sur les routes. Leur maitrise est très importante car cela permet de faire régner l’ordre routier.  Mais savez-vous combien coûtent ces panneaux ? Nous vous disons tout aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’un panneau de signalisation ?

Un panneau de signalisation, c’est un ensemble de support et de signalétique qui véhicule un message. Très utilisé dans le cadre de la sécurité routière, ces panneaux aident les automobilistes, les cyclomoteurs, les cyclistes et même les piétons, à rester dans le champ qui leur ait réservé. Aussi, ces panneaux grâce aux inscriptions ou aux dessins qui y sont, permettent d’éviter des accidents et beaucoup d’autres choses. 

Ces panneaux routiers ou signaux routiers se présentent sous deux différentes formes à savoir : la forme verticale, et la forme horizontale. Chaque forme des panneaux a sa signification dans le code de la route. Il faut également savoir que ces panneaux peuvent être temporaires comme permanentes. C’est pour cela qu’on parle de signalisation temporaire ou permanente. De plus, ils ne sont pas utilisés uniquement que dans le cadre de la sécurité routière. On utilise également les panneaux de signalisation dans d’autres domaines que nous vous présenterons dans la suite de l’article. C’est d’ailleurs cette extension de domaine qui fait que l’on se demande de combien on aurait besoin si l’on souhaite fait faire un panneau.

A quoi servent les panneaux de signalisation verticaux ?

Avant d’aborder le vif du sujet, pourquoi ne pas faire de petits rappels très utiles ? Ainsi, généralement, les signalétiques qui sont verticales sont utilisées pour attirer l’attention des uns et des autres sur : un potentiel danger devant (quel que soit le Type de danger), une interdiction, une limitation de vitesse, pour donner une information directionnelle, la présence d’une intersection ou des feux ou de dos d’âne, de virage, ou d’un passage à niveau et ainsi de suite. Très souvent la signalisation verticale est posée sur un poteau avec une signalétique de différentes formes. 

C’est pour cette raison que l’on a des panneaux de circulation ronds, en forme de triangle, des panneaux carrés, et même ayant la forme d’une flèche. Les couleurs de ces dernières dépendent du but de la signalisation. Ainsi, on a des panneaux à fond bleu, fond jaune, rouge, blanc et le vert. 

Ce n’est donc pas pour rien que la maitrise en lecture des panneaux est très importante pour passer son permis.

Les éléments de signalisation horizontale : leur utilité ?

Contrairement à ceux qui sont verticaux, ces signalétiques sont faites directement sur le sol ou il s’agit de balises posées au sol. C’est pour la plus part du temps, un marquage au sol sur la route, pour indiquer la direction à prendre, dans quel couloir rester et ainsi de suite. Pour un approfondissement, n’hésitez pas à relire vos cours de code de la route.  Quant aux signalétiques, ou balises que l’on pose au sol, elles permettent d’annoncer aux usagers de la route que des travaux sont en cours plus loin, ou vers quelle direction se tourner.

Quelques messages que l’on aperçoit sur les panneaux de signalisation

Pour la sécurité routière, tout est mis en œuvre par les législations. Ainsi la plus part des panneaux avec dessins ont une signification très claire. Au nombre donc de ces significations, il y a : STATIONNEMENT INTERDIT, Accès interdit, Sens interdit ou sens unique, Cédez-le passage, interdiction de dépasser ou dépassement interdit, présence de radars, Chaussée glissante, Interdit aux piétons, ralentir, Double-sens, Sens inverse, virage à droite, Tourner à gauche, vitesse maximale, route prioritaire, contourner par la gauche et ainsi de suite.

Quels sont les différents types de panneaux de signalisation ?

En matière de panneaux de signalisation, il existe 5 grandes familles dans lesquelles on peut les classifier. Ainsi, il y a : 

  • Les panneaux de signalisation routière
  • Les panneaux  de signalisation de sites touristiques
  • Les panneaux de signalisation de services
  • Les panneaux de signalisation de localisation et de direction comme la pancarte indiquant le sens giratoire
  • Les panneaux indiquant les licences et restaurants

Dans ces différentes familles, les panneaux peuvent également être classés en sous-catégories à savoir :

  • Les panneaux d’interdiction tels que le panneau stop
  • Les panneaux d’obligation
  • Les panonceaux et les panneaux additionnels
  • Les panneaux d’indication ou de jalonnement

Quels sont les domaines ou secteurs où l’on utilise les panneaux de signalisation ?

En dehors de la signalisation directionnelle on utilise également les panneaux de signalisation dans les secteurs du tourisme, du BTP (signalisation de chantier ou balisage de chantier), de l’urbanisation, et même pour l’évènementiel (panneau parking, Entrée de la zone, etc). Comme vous pouvez le constater, quand on parle de panneaux de signalisation, il n’est pas seulement question que du secteur routier ; pratiquement tous les autres domaines sont concernés. C’est vrai que ces éléments de signalisation sont posés sur la voie publique, mais cela n’est pas uniquement réservé au public. Certains particuliers peuvent en confectionner afin de respecter les normes. C’est pour cette raison que l’on se demande généralement quel budget il faut prévoir pour espérer placer un panneau.

Combien coûte la confection d’un panneau de signalisation ?

Pour avoir des panneaux réglementaires de signalisation quel que soit leur nature (panneaux sécurité, panneaux évacuation, signalisation de position etc.), le minimum à prévoir est de 10 euros chacun. Bien évidemment, les critères de taille, de type de panneau (temporaire ou pas, réfléchissants, panneau lumineux, etc.), ne sont pas pris en compte pour ce prix. Le transport ainsi que coût de pose des signalisations ne sont pas non plus pris en compte.

Si l’on doit donc ajouter tous ces détails, le prix sera plus élevé. Il faut aussi savoir que le prix d’un panneau de signalisation va dépendre du message que l’on y met. Généralement, le panneau est composé d’un espace graphique où le pictogramme ou le message est inscrit, et de protection sur les bords. Plus cette surface réservée au message est grand, plus le prix variera.

Vous pouvez donc dépenser 10 euros, comme 500 euros pour un panneau de signalisation. Tout dépend des caractéristiques de votre panneau (gamme de panneau voulu, matériel de signalisation utilisé, forme de la signalétique, hétérogénéité, double-face ou pas, et etc). Ainsi, un panneau sens interdit peut coûter par exemple plus cher qu’un panneau Interdit aux véhicules, et ainsi de suite.

Continue Reading
Share: