La moto 50cc : quelle distance en kilomètres ?

Combien de kilomètres peut faire une moto 50cc ?

Encore appelée 50 à vitesse, la moto 50cc désigne un petit engin cylindré. Cette petite moto est idéale pour apprendre à conduire. Avec une puissance faible, les 50cc ne sont pas faites pour les grandes voies et les autoroutes. L’âge requis pour leur utilisation est fixé à 14 ans, le conducteur doit être détenteur d’un BSR ou permis AM en plus de l’équipement nécessaire. Le kilométrage permet de connaître la durée de vie d’un engin. Découvrons alors dans cet article la distance que peut parcourir ce véhicule. 

 

Tout sur le kilométrage d’un 50 à vitesse

Léger, ce deux roues de petite cylindrée fait partie de la famille des scooters. Elle est recommandée à tous ceux qui veulent apprendre la conduite. Très prisée dans le milieu jeune, elle est utilisée comme première expérience par la plupart des jeunes conducteurs. La moto 50cc a été fabriquée avec une vitesse ne dépassant pas 45 km/h. Par ailleurs, pour que cette moto n’aille pas au-delà, le Code de la route impose leur bridage. C’est une action qui limite la puissance du moteur ou de certaines pièces mécaniques de l’engin. Conduire à cette vitesse ne donne pas la possibilité de rouler sur tous les axes routiers.

 

Pour cela, il est important de connaître les lieux et passages interdits à cette petite cylindrée, certains ponts par exemple. Mais, selon le savoir-faire du conducteur, sa prudence et le plein du réservoir, cette petite moto peut faire une distance de 400 km. Tellement pratique et facilement accessible, elle est utilisée au quotidien. Le bon kilométrage de cet engin dépend de son entretien. Lorsqu’elle est bien entretenue, elle peut aller au-delà de 100000 km. Le cas contraire, elle ne pourra pas dépasser 100 km. Il est donc conseillé de prendre bien soin de ce véhicule pour une longue durée de vie. 

 

L’entretien d’une moto 50cc

Prendre soin de ce petit véhicule ou de votre scooter est nécessaire et le faire soi-même est encore mieux. Quelques petits gestes pratiqués au quotidien s’imposent. Par exemple, laisser le moteur chauffer pendant quelques minutes, effectuer le suivi régulier de l’engin grâce à son carnet d’entretien. A l’intérieur de cette fiche technique, il y a toutes les informations concernant votre moto 50cc. Si vous ne l’avez pas, vous pouvez vous l’a procurer chez un constructeur. Vous pouvez également contrôler vos pneus, leur usure, savoir s’ils sont fendus. Vérifiez aussi leur pression, un pneu sous-gonflé n’a plus la possibilité de bien amortir les chocs. Quant à la batterie, un contrôle régulier est aussi nécessaire. Il faut veiller à contrôler la charge, une à deux fois l’an. 

Le niveau d’huile 

L’huile est d’un grand apport dans la lubrification des pièces. Or, lorsque le niveau d’huile est bas, ou que l’on a affaire à une huile sale, la performance du moteur diminue. Il peut arriver que le piston se bloque et que le moteur se casse. C’est pourquoi tout bon conducteur doit vérifier régulièrement le niveau de l’huile, de plus, il n’est pas difficile de le faire. Un autre aspect dans cette petite vérification de sa moto 50cc à savoir :

Les feux

Éléments de sécurité (clignotants…), il faut les vérifier tous les mois et les tester. Ces vérifications permettent de prendre soin de votre petite cylindrée et de lui assurer une longue vie. 

Les conditions dans la conduite d’une mécaboite

Conduire ce cyclomoteur, tout le monde peut le faire. Mais il est nécessaire de prendre connaissance des conditions dans  la conduite de cet engin. 

L’âge  

C’est l’un des premiers critères, tout conducteur de mécaboite doit être âgé de 14 ans. La législation en la matière stipule qu’il est possible dès cet âge de conduire la moto ou le scooter de 50 cm3. 

Être titulaire d’un permis

Sans permis vous ne pourrez pas rouler en moto. Le permis de conduire concerne toutes les personnes qui sont nées en 1988. Elles ont l’obligation si elles veulent monter cet engin, d’obtenir le permis BSR (Brevet de sécurité routière) ou permis AM. La formation théorique permet d’obtenir l’Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR). L’épreuve pratique se déroule dans une auto-école ou un centre d’insertion sociale agréé. La formation pratique dure 7 heures, le permis à une validité de 15 ans et il vous donne le droit de conduire.

L’assurance moto 

Elle est obligatoire comme pour tous les autres engins. Cette assurance en plus d’offrir une protection juridique au conducteur, prend en charge les dégâts matériels et corporels. Il y a selon l’assurance d’autres garanties laissées au choix du souscripteur. Être assuré permet de conduire en toute sécurité, utilisez un comparateur d’assurance pour faire un bon choix. 

La carte grise et l’équipement

La carte grise fait partie des documents obligatoires. Pour ce qui est de l’équipement, il est obligatoire. L’équipement adéquat vous protège lorsque vous faites un accident ou une chute. Cette conduite très risquée par rapport à celle de la  voiture, c’est pourquoi il faut avoir son équipement de protection. Pour une moto 50cc, il faut :

 

  • Le blouson : c’est une bonne protection contre les intempéries et les accidents de moto. Vous avez moins de fractures et d’égratignures aux articulations lors d’une chute. Il réduit les risques de blessures.
  • Le casque : obligatoire, il doit être en plus homologué d’une étiquette de couleur verte ou blanche. En cas de non-respect, le conducteur est puni d’une amende. Celle-ci peut aller jusqu’à 750 euros. Très efficace pour la protection du visage, de la tête
  • Les gants : également obligatoires pour le conducteur et son passager. Certifiés, ils sont reconnaissables grâce à leur étiquette CE. C’est une protection des mains et des poignets en cas de chute.

Le non-respect de chacun de ces équipements est passible d’amende. Cela peut même conduire à une immobilisation et parfois une mise en fourrière de la motocyclette. 

Il y a des équipements très adaptés pour la conduite en moto et qui ne sont pas obligatoires. Et ces accessoires de protection sont : des bottes ou chaussures montantes, un pantalon, un blouson…

Les modèles de moto 50cc

Les motos 50cc existent en plusieurs modèles, disponibles chez toutes les grandes marques. Découvrons ces types de cylindrées qui font le bonheur des jeunes.

  • La sportive

Comme son nom l’indique, elle est parfaite pour les adeptes de courses de moto. Cette moto est conçue pour rouler plus vite, pour mieux la piloter, il faut se pencher vers l’avant. Elle tient bien la route et est très performante. 

  • Le Roadster

Cette moto est semblable au modèle Enduro. Son prix est très élevé à cause de ses grandes performances, ce type se démarque par la puissance de son moteur. Cependant, il existe moins de modèles de cette catégorie. Il se conduit en ville ou sur une route. 

Le Supermotard ou superbike est également une moto sportive. Elle est à l’aise sur les routes et sur les pistes. Équipé d’un moteur Derbi, ce modèle à d’autres nombreux avantages. Son démarrage est vif et pour permettre une conduite aisée, le siège du pilote est relevé. Vous pouvez vous offrir ce modèle à un prix raisonnable en plus, il est facile à réparer en cas de panne. 

  • L’enduro

Polyvalente, c’est une moto tout terrain. Cette 50cc est à la fois faite pour les villes que pour les campagnes. Avec un moteur Derbi, les pneus en crampons sont moins souples que d’autres. Le guidon haut et droit relève le siège du motard. Pour les pièces détachées et accessoires, vous pouvez les avoir en ligne ou chez le fabricant. 

 

Conclusion 

Montée dès l’âge de 14 ans, la moto 50cc est un bel engin qui peut faire de longues distances. Bien qu’étant légère, elle peut parcourir plus de 100000 km. La seule condition est de bien y prendre soin. C’est une petite merveille qui va faire le bonheur de plusieurs jeunes conducteurs.