Pneu crevé : combien de temps puis-je rouler avec ?

Knl7iwacem7oua0zylu5

Si vous êtes victime d’une crevaison pendant que vous roulez, surtout ne vous inquiétez pas. Vous devez rester calme pour ne pas provoquer un accident grave. De nos jours, les fabricants de pneus ne cessent de mettre sur pied de nouveaux processus de conception de pneus afin d’assurer une sécurité accrue autant pour les automobilistes que pour les passagers et les usagers. De ce fait, il existe des pneus très solides qui permettent de rouler en cas de crevaison. Tout savoir sur les pneus crevés dans cet article. 

 

Durée requise pour rouler avec un pneu crevé

Il peut arriver que votre véhicule soit confronté à un obstacle qui cause une crevaison pendant que vous êtes sur une autoroute. Si vous vous retrouvez dans cette situation, vous devez plutôt rester calme même si cela semble parfois difficile. Vous devez éviter de faire un mouvement brusque au volant. En outre, vous devez maintenir le cap de votre automobile tout en la ralentissant doucement. Assurez-vous d’allumer vos feux de détresse. Il est primordial de rouler le moins de temps possible avec votre pneu à plat sinon il pourrait ne plus être réparable. D’après de nombreux concepteurs pneumatiques, la fabrication des pneus auto ou moto permet de rouler sur une distance de 80km suivant une vitesse maximale de 80km/h avec des pneus dégonflés. Cela est possible grâce aux flancs du pneu qui lui permettent de supporter le poids du véhicule même lorsqu’il est crevé. 

Toutefois, vous devez éviter de trop forcer et de trouver assez rapidement une station-service pour réparer le pneu avant de reprendre la route.  Que vous utilisez des pneus Run flat ou des pneus classiques, ils sont tous dotés d’une résistance et d’une robustesse qui vous permettra de rouler pendant une courte durée en cas de perte de pression. Par contre, votre véhicule pourrait être soumis à une contre-visite si le contrôle technique révèle des liaisons défectueuses avec le sol. 

 

Conseils pour détecter une crevaison 

La première chose à savoir est qu’il existe deux types de crevaisons : 

  • La crevaison lente : dans ce cas, la bande de roulement de votre pneu se dégonfle progressivement jusqu’à s’aplatir.
  • La crevaison rapide : il s’agit ici d’un dégonflement immédiat du pneu. Ceci est généralement causé par une coupure considérable sur le flanc du pneu ou sur la bande de roulement. Cette entaille n’est pas toujours facile à repérer mais elle provoque un aplatissement rapide du pneu.

Pour savoir qu’un pneu perd de l’air pendant que vous êtes en circulation, l’automobiliste va ressentir quelques vibrations dans le volant au risque de perdre contrôle sur ce dernier. La voiture sera tout de suite déséquilibrée et la trajectoire ne sera plus rectiligne. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de rester le plus calme possible lorsque vous détecter un dégonflement de votre pneu.  

 

Les risques de rouler avec un pneu crevé

Il est vrai que vous pouvez rouler sur une courte durée avec un pneu sous gonflé mais les risques que vous courrez dans ce cas sont énormes. On peut citer entre autres : 

  • Une augmentation conséquente de la distance de freinage : cela est due à une absence de stabilité pendant les freinages ainsi qu’à une mauvaise tenue des routes. Face au bitume, un pneu crevé peine à adhérer.
  • Un accroissement du risque d’hydroplanage ou aquaplaning : pendant les saisons de pluie, le sol mouillé ou la chaussée n’est pas propice pour un pneu dégonflé. De même, si la chaussé révèle une présence d’huile ou d’hydrocarbure, cela est un véritable danger pour un pneu crevé car ces substances réduisent le coefficient d’adhérence des pneus.
  • Un risque d’éclatement du pneu : vous devez désormais savoir que le risque d’éclatement lorsque vous conduisez un véhicule à grande vitesse est plus élevé pour les pneus crevés que pour les pneus surgonflés. Tout de même, cela ne signifie pas qu’il est conseillé de rouler avec des pneus surgonflés car ils présentent eux aussi de nombreux risques qui ne devraient pas être pris à la légère. De plus, si votre véhicule est chargé ou encore si la température de la chaussée est élevée, les pneus crevés sont très dangereux dans ces cas. Ces circonstances augmentent encore le risque d’éclatement.

 

Précautions à prendre pour rouler avec un pneu crevé

Si votre pneu subit un éclatement brusque, vous devez premièrement rester calme et ne pas vous agitez avec le volant et encore moins avec les pédales. Cela pourrait être fatal pour vous et les autres usagers de la route. Vous devez prendre la peine d’enlever aussi lentement possible votre pied sur l’accélérateur et de freiner tout doucement. Si vous le faites très rapidement, la voiture pourra déraper. Par la suite, vous devez laisser le véhicule perdre progressivement sa vitesse avant de commencer à freiner lorsque la vitesse atteint 50 km/h. Pour continuer à rouler le temps de trouver un garagiste pour changer votre pneu, voici quelques précautions que vous devez prendre :

  • Une fois que votre système de contrôle de la pression des pneus (TPMS) a signalé une crevaison, commencez par stabiliser le véhicule comme mentionné ci-haut et cherchez le garage le plus proche pour un pneu de rechange. Bien qu’il soit possible de rouler sur une distance de 80 km avec un pneu crevé, l’idéal serait d’éviter au maximum ce risque.
  • Conduisez dès lors avec souplesse et modération : en cas de dégonflement d’un pneu, la tenue de route de tout conducteur n’est pas bonne au niveau des virages.

 

Etapes pour changer une roue crevée

Si vous avez la possibilité de changer de roue, voici les étapes à suivre : 

  • Serrez le frein à main et démarrez une vitesse
  • Portez un gilet réfléchissant, mettez vos feux de détresse en marche et placez votre triangle de signalisation en avant de votre automobile
  • Si vous disposez d’un enjoliveur, il devra être retiré. Ensuite, utilisez une croix de desserrage pour dévisser les boulons du pneu à changer dans le sens contraire des aiguilles d’une montre
  • Placez le cric sous un point de levage proche du pneu à changer et soulevez votre voiture jusqu’à ce que le pneu dégonflé ne touche plus le sol
  • Enlevez les boulons ainsi que le pneu que vous allez poser sous le véhicule pour prévenir un relâchement de votre cric
  • Déposez votre roue de secours sur l’essieu et utiliser la clé de serrage pour visser légèrement les boulons
  • Faites descendre la voiture en utilisant le cric et une fois au sol, vissez définitivement les boulons et remettez l’enjoliveur.
  • Dans le coffre, rangez le cric, le pneu crevé ainsi que la croix de serrage

Maintenant, vous devez changer votre pneu de secours au plus vite car elle n’est pas faite pour rouler sur une longue durée. Contrairement aux pneus de voiture, les étapes sont encore plus simplifiées pour un pneu de vélo de route, VTT, scooter et autres engins deux roues ou trois roues.

 

Conclusion

Il est important de faire réparer une crevaison aussitôt que vous le détectez. Le risque de crevaison est énorme lorsque vous négligez le contrôle pneumatique. Rouler avec un pneu crevé est un grand risque surtout si vous ne prenez pas de dispositions face à une telle situation. Bien que vous puissiez rouler sur une courte durée avec un pneu dégonflé, il est recommandé de trouver un moyen de remplacement du pneu crevé. De plus, vous pouvez vous-même changer un pneu en suivant les étapes citées.