Découvrez comment démarrer la trottinette électrique

Xo3r2jsfbgfvf8uc5jmi

Petit engin électrique facilitant le déplacement, la trottinette avait été fabriquée au départ pour des personnes à mobilité réduite. Des personnes qui pouvaient se déplacer, mais avec d’énormes difficultés. Aujourd’hui elle est utilisée par les hommes, les femmes, les enfants et est devenue l’objet dont on ne peut plus se passer. Pratique pour une balade, pour un rendez-vous amoureux, ou pour faire du sport, ce véhicule devenu électrique est idéal pour un déplacement en ville, au milieu des embouteillages. Cependant, démarrer ce véhicule n’est pas compliqué, si vous n’avez aucune idée à propos, cet article vous dit comment faire.

 

Une trottinette électrique : caractéristiques et mode démarrage

La trottinette électronique fait actuellement partie des nouveaux modes de mobilité urbaine écologique. Si vous venez de l’acheter et que vous hésitez encore à vous en servir, sachez que ce bolide n’est pas difficile à démarrer. Découvrons d’abord les caractéristiques de ce véhicule électrique.

Le démarrage de ce bolide

Il y a différents modèles de trottinettes électriques sur le marché qui ne s’allument pas toutes de la même manière. L’on retrouve une grande différence entre  la trottinette classique et l’électrique. Avec l’engin électrique, vous avez la possibilité de faire de longues distances sans vous fatiguer. De plus, vous n’avez pas à pousser avec votre pied. La première chose à faire pour la démarrer est d’appuyer sur le bouton d’allumage pendant 2 secondes. Puis, vous utiliserez votre pied resté au sol pour lui donner de la vitesse. Ce coup de pied sert également d’accélérateur. Vos deux pieds remontés sur la planche, vous pouvez alors rouler sans problème. Il est important durant votre trajet et pour votre sécurité de garder vos mains sur le guidon. 

Les caractéristiques de la trottinette électrique

Parmi les pièces importantes de cet engin électrique, l’on retrouve :

  • la batterie

Son autonomie est évaluée en fonction de la distance parcourue. En général, celle-ci va de 10 à 50 km pour la majorité, et au-delà pour celle dont la batterie est hautement puissante. Il est conseillé lors de l’achat de privilégier les batteries qui ont une haute capacité, au lithium par exemple. Ainsi, vous n’aurez pas à y investir régulièrement. La bonne durée de recharge de votre batterie est de 5 heures.

  • Le confort

Point important puisqu’il est question de conduire debout. Pendant la glisse urbaine, vous devez être à l’aise à bord de votre petit véhicule. Ce confort passe par :

 La qualité des roues qui est choisie en fonction de la distance et de l’état de la route.

 Le guidon et la planche doivent être d’une bonne largeur.

  • Les freins

Élément essentiel qui permet d’éviter les accidents, les freins sont situés selon le modèle de trottinette électrique soit à l’avant, soit à l’arrière.  

  • La vitesse

Elle est désormais limitée à 25 km/h, selon le législateur. Aller au-delà vous expose à des sanctions. Il y en a qui vont certes plus vite, mais ne sont pas autorisées à rouler en ville.

 

Les informations utiles sur le nouveau véhicule électrique individuel

Les trotiriders prennent plaisir avec ce nouveau moyen de locomotion tendance. Autrefois considérés comme un jouet pour enfants, les modèles adultes ont été fabriqués rapidement. C’est ainsi que l’utilisation de la trottinette s’est élargie avec l’arrivée des services de location dans la plupart des grandes métropoles. Composé d’un guidon et de plus de deux ou trois roues, il est à moitié vélo avec le guidon qui s’y trouve et à moitié skateboard avec la planche.

Ce nouveau véhicule électrique individuel (NVEI) fait encore partie de la catégorie appelée Engins de Déplacement Personnel Motorisé. Équipés d’un moteur, ces véhicules ont la particularité d’être très rapides par rapport aux vélos, aux skateboards et aux trottinettes classiques. Le moteur électrique et la batterie donnent à cet engin puissance, résistance et autonomie. Cette trottinette à moteur est prisée parce qu’elle offre de multiples avantages à ses utilisateurs et celles-ci sont entre autres :

  • Un moyen de locomotion distrayant

Vous avez la possibilité de vous distraire tout au long de l’itinéraire. Ce trajet en plein air vous donne d’agréables sensations.

  • Une contribution au respect de l’environnement

C’est un engin qui ne fume pas, qui ne pollue pas, et qui est fabriqué dans le respect des règles écologiques. Vous pouvez alors bénéficier d’une aide venant de l’Etat dans ce sens.

  • Très pratique pour un déplacement

Elle ne nécessite pas de permis, le déplacement est facile dans les ruelles. Elle peut se porter dans un transport en commun. Pendant un déplacement, vous n’avez pas de problème de parkings ou de trottoirs. Vous pouvez aussi transporter votre trottinette adulte jusqu’à votre bureau. 

  • Un engin économique

Comme le skateboard électrique, le vélo électrique, le scooter électrique, le gyropode segway ou la trottinette tout terrain, vous n’entendez pas parler d’entretien ou d’essence. Bref tout ce qui vous fait dépenser comme une voiture. La recharge de la batterie ne coûte pas grand-chose, l’entretien des pneus et même des freins également.

 

La législation concernant ce moyen de locomotion

Malgré leur poids et taille négligeables, le nombre d’accidents fait avec ces engins de déplacement personnels motorisés a considérablement évolué. C’est pourquoi depuis le 23 octobre 2019, il y a un nouveau décret concernant la réglementation de ces nouveaux véhicules électriques individuels. Il est important de les connaître afin d’être à l’abri des surprises désagréables.

L’âge

 Pour conduire ce bolide, il faut avoir au moins 12 ans.

L’assurance

 Vous avez obligation de souscrire à l’assurance responsabilité civile. Elle vous couvre en cas d’accident ainsi que les tiers. Trouvez la société d’assurance qui apportera toutes les réponses à vos préoccupations.

Le stationnement

Cette trottinette pliable est autorisée sur le trottoir dans le cas où les piétons ne sont pas gênés.  Il est interdit de bloquer le passage avec votre engin.

La circulation dans les grandes agglomérations

Il est possible de conduire votre patinette en ville, mais la seule condition est qu’elle ne soit pas électrique. En plus, elle doit rouler sans gêner les piétons. Ne pas le respecter, vous expose à une amende de 135 euros.

La vitesse recommandée

La vitesse prévue par le Code de la route avec cet engin non homologué est de 25 km/h. Afin de ne pas dépasser cette vitesse maximale et d’éviter de s’exposer aux sanctions, il est  conseillé de brider sa trottinette.

Parce qu’ils sont des engins de déplacement personnels, il est  interdit de transporter une autre personne pendant votre mobilité urbaine. L’amende prévue en cas de non-respect est de 35 euros.

 

L’équipement adapté lors de la conduite d’une trottinette électrique

C’est un aspect qui n’est pas à négliger si vous avez décidé d’opter pour ce nouveau moyen de transport. Bien s’équiper est un moyen de protection lors d’une chute et celles qui sont fréquentes en trottinette. L’équipement de protection comporte généralement  

  • Le casque :

Lorsque le choc a été violent, vous pouvez avoir un traumatisme crânien. Le casque est une bonne protection qui vous évite et réduit ce genre de risques. Ils sont nombreux ce type d’accident en trottinette électrique.

  • Les protège-coudes :

Ce sont des coudières et leur rôle est de protéger les coudes. En cas de chute, ils amortissent le choc et vous n’avez pas alors de blessures graves.

  • Les protège-genoux :

Doux, ils sont fabriqués avec de la mousse en plus d’autres éléments. Ces orthèses réduisent le choc sur vos genoux pendant la chute. Avec ces équipements, vous pouvez circuler en toute sécurité.

 

Conclusion

Pour les déplacements d’une certaine distance et sur des pistes cyclables, la patinette électrique est l’engin qu’il faut. Pratique, ultra-légère et d’une bonne maniabilité, vous êtes à l’aise avec cette voiture électronique d’un autre genre. Elle donne en plus une touche d’élégance à celui qui l’a conduit.